Sélectionner une page

Il a entrepris avec succès: Christophe Verdonck, le Vrai Safran

1. Mon entreprise, sa raison d’être

Le Vrai Safran, c’est une activité de culture de safran sur une parcelle située au Thier-à-Liège (Liège).

Après récolte, j’en vends les pistils ou transforme en produits dérivés en collaboration avec d’autres artisans: gelées, vinaigres, chutneys, boissons rafraîchissantes. Le dernière né est une bière: la Général Crocus.

J’offre un produit « exotique » dans une contrée qui l’est moins. S’il est cultivé majoritairement en Iran ou en Grèce, le safran pousse en fait plutôt facilement ici mais demande beaucoup de suivi et de surveillance. Rongeurs et humidité sont mes ennemis.

Je vends en ligne, et via un réseau de magasins partenaires, comme par exemple Wattitude et 100% Liégeois, deux enseignes qui mettent en avant les producteurs et créateurs locaux en cité ardente. Mes produits s’adressent aussi au secteur de la restauration. Enfin, j’essaie d’être présent sur des foires thématiques, ou des marchés du type ‘c’est bon, c’est wallon’.

2. L’évolution de mon projet, où j’en suis aujourd’hui

Actuellement, je vis de l’activité tout en la partageant avec un travail d’horticulteur dans une pépinière. Mon volume de production est limité… et saisonnier.

J’ai trouvé un certain équilibre dans cette complémentarité. Le tout forme mon activité d’indépendant, ou plutôt de travailleur salarié autonome au sein de la coopérative d’emploi DiES.

Je vais sous peu accroître légèrement ma production en cultivant sur une parcelle supplémentaire, en rotation avec le champ actuel. Je développe également constamment de nouveaux partenariats-produits. Une pâte de fruits est par exemple en test du côté d’Ath. Une glace a été conçue avec le glacier Frysa, etc.

Je suis surtout présent sur Liège, Mons d’où je proviens, et Waterloo où mes parents habitent.

3. Ma plus belle victoire entrepreneuriale, mon plus grand défi, mes challenges à venir

Ma plus belle victoire est simplement de pouvoir vivre de cela normalement, là où d’autres ont échoué.

Mon plus grand défi est d’ordre pratique: garder le champ entretenu, surtout durant les périodes où j’y suis moins.

Mon challenge actuel est du même acabit: passer la moitié de ma production sur une autre parcelle, afin que le sol puisse se régénérer.

Dans un secteur comme le maraîchage, garder un bon équilibre privé-professionnel est certainement un des enjeux.

4. Ce que Step Entreprendre m’a apporté

Si je savais très bien où je voulais aller avant d’entamer pareille aventure, j’avais besoin de prendre le temps, ce que l’accompagnement de Step Entreprendre m’a permis. Sur la période de deux ans de formation et de test, j’ai pu ainsi développer l’activité à mon rythme, et à celui du crocus de safran.

Step m’a apporté également un confort administratif et comptable, fonction que remplit maintenant DiES, la coopérative de travailleurs autonomes qui m’emploie.

J’apprécie par ailleurs grandement la dimension solidaire qui sous-tend les deux structures. Cela me correspond philosophiquement.

5. Mon conseil à d’autres entrepreneur.es en lancement

En amont de l’entrée dans une structure comme Step: bien cerner son projet, et ce afin que l’accompagnement puisse vraiment être efficace et mène à transformer l’essai.

Egalement se donner le droit à l’erreur et de tester certaines choses.

Découvrir et suivre le Vrai Safran.

www.levraisafran.be
levraisafran@gmail.com
+32 496/ 28 42 89

Trouvez la SAACE qui vous convient dans votre région

En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site.
Accepter les Cookies
By continuing to browse or by clicking "Accept All Cookies" you agree to the storing of first and third-party cookies on your device to enhance site navigation, analyze site usage, and assist in our marketing efforts.
Cookie Policy
Cookie Settings
Accept All Cookies